Alors ?

Forums » Anecdotes Répondre

Pitchoune05 novembre 2006 à 10h50


Même si vous ne possédez pas la verve de PAL, personne ne me fera croire que vous n'avez aucune anecdote à raconter...alors, lâchez-vous !!!!
cool

Molaire4505 novembre 2006 à 14h04


Il y a un certain nombre d'années, une cultivatrice qui consultait pour la 1ère fois depuis des années présentait une couche de tartre imposante(entre-autres). Je lui ai proposé un det. Le rdv suivant, elle vient avec des dents presque nickel.Je lui ai demandé ce qui s'était passé: " mais docteur j'ai utilisé l'Ajax crème car si c'est bon pour le tartre des W.C pourquoi pas pour le tartre de mes dents".

Pitchoune05 novembre 2006 à 19h52


mdr, heureusement qu'elle a pas essayé Viakal, je vaporise, j'écoute agir et je rince!!!

Azerty05 novembre 2006 à 21h53


trop bon...

JeanLouis05 novembre 2006 à 23h27


La cuvette buccale devait briller!!! la cliente par contre......... scient
D'autres anecdotes, j'adore!

Molaire4508 novembre 2006 à 08h48


Un matin ,9H, une patiente(qui est la mère de nos meilleurs amis) se pointe pour son RDV avec un gros manteau sur le dos. Je lui demande de se mettre à l'aise et OH stupeur ,elle était en chemise de nuit. Sans être gènée, elle me dit: " j'étais à la bourre, j'avais peur d'êttre en retard". Heureusement, ma femme qui me secondait à l'époque était là car cela aurait fait jaser dans le patelin.

Dans la même séquence étourdie, le jour du mariage de sa petite-fille, auquel nous étions invités, elle s'est pointée toute pomponnée et dans un tailleur du dernier cri, mais elle avait oublié de mettre se chaussures et est venue en pantoufles. Stupeur dans l'assemblée, heureusement il y avait une paire dans le coffre de la voiture.

Bon, là, je m'éloigne du pro.

Pitchoune08 novembre 2006 à 20h37


quelque part heureusement que la nouvelle génération se fiche d'être en retard à un RV!
merci à Molaire45 pour ses anecdotes.
lol lol

Molaire4512 novembre 2006 à 13h48


C'était le 31 décembre 1972, 19h45-20h, je rangeais le cabinet avant de fermer et devais rejoindre épouse et amis pour le réveillon( à cette époque j'étais jeune et je travaillais très tard), quand un coup de sonnette m'a fait sortir un gros juron:" qui est cet em......r".J'ouvre et qui vois-je? Le poivrot du bled:"Jacques, ça fait trois jours qu'une molaire me fait c...r, j'ai essayé de la calmer à la gnole, mais je viens de finir la bouteille et ça va pas.Faut faire queque chose, faut m'larracher".
Il est plein comme une huitre de Bouin car il a commencer à fêter le nouvel an. Remarquez, pour lui c'est allo winne tous les jours(à l'époque on fétait pas ça).
Je jette un oeil et prends la décision d'avulsionner la 46. Le v'la qui me dit:" je veux pas de piqûre, c'est pas bon pour ma santé". jeune et fier, je me dis:" de toutes façons il est tellement bourré qu'il ne sentira rien".
J'entrepends donc l'extract:syndesmo, élévateur.Dans un soupir, il me susurre à l'oreille:"je te préviens Jacques, mes dents sont barrées".Mais,toujrs sûr de moi,je ne prenais pas de radio car il fallait développer et c'était du temps perdu,J e sors donc le davier et paf demoniaque la dent pète.
Je ne sais pas si vous connaissez le 19 ECB de chez Quétin, c'était ce fauteuil avec les cables qui sautaient souvent de leur roulement et qui tournait à l'aise à 500 tours /mn et les fraises à os de lépoque c'était sur PM, me voilà mal embarqué, j'ai entrepris et au bout d'une heure, le dernier morceau est sorti, j'ai dû perdre 350g à suer et l'autre sur le fauteuil ronflait à moitié, pas une once de souffrance ni d'impatience.
Je lui recommande d'éviter de trop imbiber le secteur de muscadet et autre et l'accompagne. Je précise que le cabinet jouxtait le troquet du coin et évidemment il s'y est précipité et je pense qu'il a dû y rester un moment.
Quand je suis renté chez moi,les invités avaient déjà bien entamé l'apéro et le reste, faut dire que chez nous dans la région nantaise un verre n'attends pas l'autre.
C'est la seule et dernière fois que j'ai extrait sans anesthésie même maintenant la 51 qui remue a la droit à sa piquouze

Manolo15 novembre 2006 à 14h31


salut!
j'en ai une de la semaine dernière: un patient arrive pour la première fois au cab, et commence à me raconter son histoire à toute vitesse sans que je puisse en placer une.
Je l'arrête et lui demande: c'est la première fois que vous venez, je ne vous ai jamais vu?
et lui de répondre, bah, non, moi non plus je ne vous ai jamis vu.

Marq28 janvier 2007 à 20h51


La semaine dernière, une patiente que j'ai connue jeune adolescente, super blonde, super bien gaulée, super sympa etc. (une blonde, quoi!), viens pour son détartarge-contrôle-bilan annuel.
J'observe une griffure sur son nez:
" Tiens?! C'est encore ton chat qui t'a griffé?
- Non, c'est ma fille!
- Ah bon? j'avais oublié que tu avais eu une petite fille... Je connais le père?
- ... euh... non, je ne crois pas!
- ... et toi?"

... elle a ri, devant le regard consterné de mon assistante!

Forums » Anecdotes Répondre