C'est normal que...?

Forums » Anecdotes Répondre

Bri725 juin 2007 à 13h50


Il y a peu j'ai reçu au cabinet une fillette accompagnée de sa maman. Elle avait été soignée pour une carie sur 54 pendant les vacances et le confrêre avait recommandé à la maman de l'amener chez un dentiste dès son retour de vacances pour deux autres caries sur 84 et 74.
J'installe la puce sur mon fauteuil, elle est calme et coopérative, en 20 mn les deux dents sont nettoyées et obturées. Du velours!.
Un mois plus tard la mère et la fille débarquent en urgence au cabinet; la petite a perdu son obturation sur la 74 et a un abcès sur la 84.
Gasp!.
Je fais grimper la puce sur mon fauteuil, toujours aussi mignonne, et je commence les soins.
La mère s'installe dans un fauteuil prévu à cet effet, derrière mon dos, et me dit d'une petite voix douce:
- C'EST NORMAL QUE le plombage à gauche soit tombé tout de suite après?
-Non....Mais ça peut arriver.
Une minute de silence, puis la petite voix douce dans mon dos:
-ET C'EST NORMAL QU'elle aie un abcès à droite?
-Non....Mais ça peut arriver.
(Bon, de me sentir coupable me rend insolente, c'est idiot mais c'est humain!)
Une minute de silence puis la voix mielleuse:
-Mais si elle a un abcès c'est qu'il y avait de l'infection en dessous?
Ce coup-ci j'y coupe pas et me voilà partie,toute péteuse, dans des considérations du style:"Ah! là là! ma bonne dame, avec les dents de lait on peut jamais prévoir, surtout à son âge où les grosses dents en dessous les font basculer..."
5 minutes de silence, les soins se déroulent bien, je commence à me détendre....et la petite voix:
-Mais si on fait une radio avant on ne peut pas le prévoir?
Touchée, coulée.
Je m'enlise dans une explication vaseuse sur la superposition des dents qui fausse l'interprétation. Bof, pas terrible.
Miracle, elle se tait et me laisse me concentrer.
Alors que j'arrive à la fin des soins et que je vois le bout du tunnel...de nouveau la petite voix mielleuse:
-Le plombage de votre collègue,lui, il a tenu. Et pas d'abcès!.
L'estocade.
Alors que je vais lancer une super vacherie je sens que la petite essaye d'attirer mon attention. Je la regarde et elle réussit à me faire en même temps un grand sourire et un clin d'oeil complice.
Chapeau bas fillette, tu as désamorcé la bombe que je préparais (et que j'aurais sûrement regrettée par la suite).
"Ce n'était rien qu'un peu de miel
Mais il m'avait chauffé le corps
Et dans mon âme il brûle encore
A la manière d'un grand soleil" (G.Brassens)

photo de PALPAL25 juin 2007 à 17h42


Bravo Fabienne, une anecdote comme on les aime: la pauvre confrangine harcelée par une vindicative, les habiles esquives, la moutarde qui monte honteux et enfin la ...moutarde qui sauve d'un simple sourire ton système nerveux en danger.
mdr
J'en ai une en ce moment, qui me cherche avec ce genre d'insinuation systématique que le boulot n'a pas été bien fait. La riposte va être cinglante. demoniaque-rieur Je vous tiendrai au courant.
A plus!

PAL

Forums » Anecdotes Répondre