Mr x , notre sauveur !

Forums » Anecdotes Répondre

Bri710 mars 2008 à 09h31


Exerçant dans une banlieue huppée je soigne quelques dirigeants d'entreprise (cadres ou PDG) présentant toujours le même profil : surbookés, brouillons, soignés à l'extérieur et négligés à l'intérieur.
En général quand ils téléphonent on entend:"Ne quittez pas votre correspondant cherche à vous joindre" suivi d'un long, très long silence pendant lequel on se dit que l'on n'a pas que ça à faire tout en voyant en imagination les lettres C, R, E, T, I et N s'afficher lentement sur notre front, puis la voix virile et dynamique du chef:"Allo docteur! c'est Machin! comment allez-vous?" un millième de seconde de silence poli avant d'enchainer:"Dites-moi je viens de me casser une dent là, vous pourriez pas me bricoler une petite couronne ce week-end? Parce que lundi je vais à...."(là on met une grande ville européenne).
Invariablement je réponds:"Bien sûr, je peux vous faire ça avec de la mie de pain....Comment?....Vous voulez dire une vraie couronne avec dévitalisation, reconstitution temporaire, taille, empreinte, envoi chez le prothésiste,...." En général ils capitulent pendant que j'énumère les différentes étapes au laboratoire, eux c'est:"je ne veux surtout pas savoir comment vous faites, ce que je veux c'est du résultat!".
Ils ont la bouche pleine de pansements et de provisoires, bref pas de quoi se vanter de les soigner,ou alors j'ai quelques stages de retard sur "l'acceptation du plan de traitement".
Un jour j'avais un de ces énergumène dans ma salle d'attente quand mon ordinateur a décidé de perdre la mémoire.
Depuis une grosse dizaine d'années que nous sommes informatisées, avec mon assistante nous en avons fait des bidouilles, d'abord en suivant les instructions de la hot line puis progressivement en volant de nos propres ailes. Mais là l'ordinateur nous envoyait des messages d'erreur en anglais codé et ça c'est mauvais signe!.
Enfin après moult manipulations et les nerfs à vif (c'est fou ce que c'est crispant un problème informatique!) nous arrivons à relancer le bousin et je vais chercher le patient dans la salle d'attente où il faisait les 100 pas en donnant des ordres dans son portable.
Bien entendu je lui présente mes excuses pour ces 20 minutes de retard dues à une panne informatique et il me répond sur un ton paternel:"vous avez vérifié si l'ordinateur était branché?", puis à mon assistante:"vous savez il faut faire une "défrag" de temps en temps, depuis combien de temps vous n'avez pas fait de "scan"?"
J'ai cru qu'elle allait lui sauter à la gorge.
Heureusement il était trop pressé pour s'appesantir d'avantage et, n'ayant raté aucun stage de "comment garder le sourire en toute circonstance" nous avons pu toutes les deux contenir notre bouillonnement interne ; mais depuis nous l'avons surnommé:"Chérie-où-t-as-mis-mes-chaussettes?"

Forums » Anecdotes Répondre